retour sommaire insectes

Punaises de lit
ou Cimex Lectularius

Tout d'abord, dites vous bien que vous n'êtes pas les seuls à qui ce problème arrive. Ce n'est pas non plus un problème d'hygiène, cela peut arriver à des gens d'une propreté irréprochable.

Ceci dit, il vous faudra beaucoup de courage, de patience et de détermination pour en venir à bout.

Désolée, si vous avez trouvé une dizaine de ces punaises, c'est que vous êtes sans doute envahi.

Voici mon histoire, les solutions qui n'ont pas marché et celles qui ont l'air de fonctionner.

Je me suis bien renseignée sur le sujet. Je sais que cet insecte est venu chez moi sur le vêtement d'un ami de mon fils (qui venait d'un appartement infesté dont les habitants avaient été au cinéma). Pour l'instant, depuis 3 semaines, elles n'ont été visibles et n'ont sévi que dans la chambre de mon fils de 20 ans.

Elles mesurent entre 1 et 8 mn : du quart (1/4) d'un grain de riz à la taille d'une coccinelle (en beaucoup moins jolie). Elles sont de couleur chatain foncé (marron presque rouge). Le pire finalement ce n'est pas la punaise adulte, ni "enfant" ni la larve, car on arrive à bien la voir (attention toute poussière n'est pas une punaise, ne pas tomber dans la phobie !).

Rester très méfiant mais pas phobique (difficile je l'avoue).

Non, le pire ce sont les oeufs ! Ils sont blancs, translucides et mesurent à peine 1 mn, c'est-à-dire le quart (1/4) d'un grain de riz ! Autant vous dire que sur un matelas blanc, on ne les voit pas. Et les oeufs éclosent au bout de 10 jours et résistent au traitement chimique.

punaise de lit, larves et oeufs (blancs)

Les machines ou produits très utiles

Je possède :

- un lave-linge,

- un sèche-linge,

- un nettoyeur vapeur,

- un congélateur,

-des grands sacs plastiques (bien résistants et d'au moins 50 litres),

- un aspirateur avec sac,

- du scotch double face, plat et large d'environ 5 cm (style scotch pour coller la moquette),

- du gros scotch brun ou transparent pour calfeutrer,

- du SANYTOL (vendu en grande surface) en spray manuel, récipient en plastique blanc, contenance 300 ml (1 matelas), spécial anti-acariens et punaises de lit, composé de : PERMETHRINE à 8.37 g/kg ou

- BARRIERE A INSECTES (même prix mais 3 fois plus de produit) toujours à pulvérisation manuelle, récipient en plastique blanc de 1 litre, composé de :
* PERMETRHRINE à 0.8 % ou 8 gr/litre et
*
PIPERONYL BUTOXIDE à 0.2 % soit 2 gr/l.

- un fumigène hydroréactif (sans résidu ni suie) : CYPHENOTHRINE 72 gr/kg (72 %)

On peut aussi utiliser de la terre de diatomées

Déjà il faut tuer les punaises qui sont visibles. Heureusement elles ne sautent pas et elles ne volent pas. On les voit surtout la nuit et elles ont tendance à sortir surtout quand la lumière est éteinte et que l'habitant dort. Mais si elles ont faim, elles peuvent piquer en plein jour, se loger dans la paille d'une chaise de cuisine...

Elles piquent, elles injectent un produit anesthésiant puis un autre produit pour empêcher le sang de coaguler trop vite et se transforment en vampire pour sucer le sang de leur victime (elles n'ont aucun état d'âme, elles ont besoin de sang pour se reproduire et ne font pas de discrimination d'aucune sorte).

Au bout de 10 mn elles arrêtent et la victime se retrouve avec plusieurs piqûres, une dizaine voire une cinquantaine, tout dépend du nombre de punaises qui ont envahi la pièce. Si la personne est allergique, elle verra des cloques rouges concentriques qui démangent (genre piqûres de moustiques mais là ce sont des morsures).

Mon fils est allergique à ces piqûres. Tant mieux. Sinon nous n'aurions pas remarqué la présence de ces insectes buveurs de sang. La chambre ne sentait pas une odeur particulière (on aère beaucoup) et il y en avait finalement assez peu.

La punaise mâle ou femelle pique et suce le sang à la différence des moustiques où seule la femelle pique. Mais bon, je n'ai pas cherché à différencier leur sexe. Je n'apprécie ces insectes qu'absents ou morts !

Nous avons acheté un tas de produits en grande surface, en pharmacie, à Castorama, à Leroy Merlin...

Malheureusement ces punaises de lit qui - peuvent vivre dehors l'été, sur les bancs publics - sont devenues résistantes aux insecticides en bombe (aérosol).

Nous avons cru plusieurs fois en être débarrassés. Que nenni !

Nous avons pulvérisé du Raid spécial araignée, fourmis, cafard. La marque a retiré le mot "punaise" de la liste des insectes que cet aérosol était censé combattre et ce n'est pas pour rien car il est inefficace ! On a même utilisé le désinfectant antiparasitaire A-PAR (plutôt cher, au-delà de 10.00 €) vendu en pharmacie.
Effet nul.

Le bio est encore plus nul. BIOKILL est totalement inefficace. Ma voisine a pulvérisé une grosse punaise hier soir. Elle me dit fièrement :"Regarde je l'ai noyée avec du BIO KILL hier soir". Je regarde et je vois la bestiole sur le dos, les pattes en l'air. Je me rends compte que les pattes bougent encore... Il a fallu l'écraser !

Donc on a acheté tout ce qu'on a pu trouver comme aérosol "spécial punaise ou insectes rampants" à Auchan, Intermarché, Carrefour, Géant Casino... De toutes ces bombes de marques différentes (Raid, Cobra, Fumigator...) rien ne les a éliminées. On retrouvait toujours derrière un poster, un tableau, un rideau, une fissure dans le bois du lit, d'une étagère, un dictionnaire (ces bêtes sont intelligentes, elles se renseignent pour apprendre à se protéger !).

Nous avons même utilisé un fumigène acheté à Castorama (12.00 € environ) FUMIGATOR, je crois. On s'est "empoisonné" (très incommodé, on a dû aérer en grand et se geler pendant 4 heures) car mon fils avait calfeutré avec du gros scotch, la fenêtre, la porte d'entrée de sa chambre mais n'avait pas pensé au trou dans le mur (laissant passé un câble électrique) de sa chambre au salon.
L'horreur !

Mais si on aurait pu être empoisonné, les bestioles, elles, ont résisté ! Pourtant on a vu des cadavres... Trois jours après, il était, à nouveau, piqué et pourtant j'avais passé du temps à enlever la suie qui s'était déposée de partout.

A force de bombarder d'insecticide la chambre de mon fils (l'odeur est tenace, mon fils n'a pas pu y dormir pendant des nuits tellement ça sentait fort). Les bestioles ont envahi le haut de son double rideau en coton près d'une petite aération dans le haut de la fenêtre et ont résisté.

Surtout ne pas baisser les bras !

Première chose à faire

Tuer celles qu'on voit à l'oeil nu, les écrabouiller, les écraser si possible sur du papier qu'on jette ou sur le sol (et passer une lingette derrière).

2

Mettre les draps, le drap housse, la housse du coussin, le coussin, la housse de couette et la couette dans la machine à laver. Si vous n'avez pas de sèche linge, il faudra tout laver à 60 °. Si vous avez un sèche-linge, vous pouvez vous contenter de 40 ° mais il faudra tout mettre dans le sèche linge à coton (au delà de 60°). Cela tuera aussi bien les punaises, les larves ou les oeufs.
(non merci pour l'omelette !)

3

Passer l'aspirateur partout pour aspirer les insectes et leurs oeufs, insister sur le matelas mis à nu car les oeufs sont souvent pondus sur les coutures du matelas. Jeter le sac à la poubelle dans un sac plastique, le fermer hermétiquement ou le brûler.

La punaise peut vivre un an sans manger
et les oeufs peuvent vivre jusqu'à 3 mois !

Mettre les sangles ou les ceintures dans un sac plastique et le tout dans le congélateur à - 20° pendant 3 jours minimum.

4

 

Mettre du gros scotch double face (de moins d'un mn d'épaisseur) devant l'entrée de la pièce contaminée, par terre et le long de l'ouverture de la porte et le haut. Si une punaise veut sortir, soit par le sol, par le mur ou le plafond, elle se collera et n'ira pas envahir les autres pièces. Attention à ne pas marcher sur le scotch double face, sinon l'enlever et en remettre.

5

Enlever les posters (inspecter, pulvériser du produit spécial punaise pour tissus et matelas) ou tentures murales (les laver) enlever les rideaux (les laver et les passer au sèche linge). Les plier et les mettre dans des sacs plastiques bien fermés en attendant de pouvoir les remettre. Coller une étiquette pour identifier ce qu'il y a à l'intérieur.

6

Après avoir passé l'aspirateur sur le matelas et les chaises ou fauteuils, pulvériser du produit SANYTOL spécial Anti-acariens et punaises de lit ou BARRIERE A INSECTES sur toute la surface du matelas, les bords et l'autre côté du matelas.

Découper des sacs poubelles très épais de 130 litres ou 150 litres dans une autre pièce. En scotcher 6 voire plus entre eux avec du gros scotch. Bien vérifier qu'il n'y a aucun trou. En fait fabriquer un protège-matelas hermétique. Mettre le matelas au milieu de la grande bâche ainsi constituée, remettre du produit et emballer le matelas, le scotcher pour que rien ne puisse rentrer ou sortir. Le mettre sur le balcon ou ailleurs et le laisser plusieurs heures voire 3 jours.

Après pour être sûr, mettre le mateals à nu, refaire l'opération mais au lieu de mettre du produit insecticide passer la vapeur partout. Sécher au sèche-cheveux si besoin est. Eventuellement remettre du produit. Mais attendez que la chambre soit vraiment débarrassée des punaises pour remettre le matelas sinon laissez le enfermé dans son protège matelas hermétique.

Sortir le linge de l'armoire même rigoureusement propre. Mettre environ 4 kg ou moins de linge dans un grand sac poubelle, bien fermer. J'avais 10 paires de draps dans l'armoire, des serviettes de toilettes, de table, de plage, des nappes... en plus des vêtements de mon fils, des albums photos (les punaises semblent apprécier les photos ! si si !).

Mettre 3 à 4 kg de linge (un sac de 50 l plein au 2/3) dans le sèche linge sur COTON pendant au moins 40 mn.
La punaise (et les oeufs) sont tuées au bout de 20 mn à plus de 60 °. Chouette ! Plier le sac poubelle qui a servi et le jeter dans un autre sac poubelle. J'ai gaspillé 20 sacs poubelles mais je n'ai pas voulu prendre de risque.

Entasser les sacs poubelles, bien fermés et étiquetés (bien pratique par la suite) plein de linges "séchés" dans une pièce non contaminée.

7

Passer toute la pièce à la vapeur. Couper le disjoncteur pour enlever le courant et passer la vapeur sur les prises électriques, les chaussures, les plinthes, les tableaux, les meubles, chaque trous, chaque fissure. Pousser les meubles et passer la vapeur derrière, du sol au haut du mur.

8

Pour être sûr d'avoir tout éliminer, calfeutrer la fenêtre avec du gros scotch (et s'il y a un trou même tout petit qui donne dans une autre pièce, se mettre dans l'autre pièce pour scotcher le trou). Mettre le fumigène hydroréactif au milieu de la pièce comme indiqué. J'ai utilisé le fumigateur de KAPO CHOC qui réagit au contact de l'eau et non au contact du feu. C'est un brouillard qui va sortir et s'infiltrer partout tuant les insectes et les larves mais pas les oeufs. Les oeufs, il faut attendre 10 jours pour qu'ils deviennent larves et refaire l'opération (sauf si on est sûr qu'ils ont forcément cuits avec la vapeur).

Ce fumigène contient : 72 gr/kg de CYPHENOTHRINE (très concentré)

Sortir, mettre du gros scotch tout au long de la porte d'entrée de la chambre pour empêcher de produit toxique de se diffuser à l'extérieur de la chambre. Vu le temps que cela prend, aérer.

9

Aérer la chambre au bout de 4 ou 5 heures. Remettre le lit, asperger le lit de BARRIERE INSECTES en insistant sur les aspérités, les trous... mettre le sommier, asperger le sommier et surtout les fines ouvertures là où s'emboitent les lattes par exemple, remettre le matelas aspergé partout de ce même produit ou de SANYTOL. Mettre des draps de couleur très clair. Les déjections ou escréments des punaises ressemblent à l'encre brune d'un stylo plume qui aurait craché ou giclé.

Entourer chaque pied du lit avec du scotch double face et enlever la protection. Si les pieds du lit sont en fer, on peut mettre chaque pied dans un cul de bouteille en plastique rempli d'eau (la punaise grimpe le long du cul de bouteille et tombe dans l'eau avant d'atteindre le pied et se noie).

On peut aussi remplacer le scotch double face par de la vaseline.

Par précaution si le lit est contre un mur ou même deux murs, coller ce scotch double face sur la plinthe qui court tout le long du lit, en mettre entre l'armoire et le mur (dans l'étroit espace) des petites bandes. S'ils restent des punaises, elles ne pourront pas atteindre le lit car elles se colleront sur le ruban adhésif.

10

Rester vigilant !