retour GERANIUMS

retour sommaire Insectes

Le Cacyreus Marshalli

Ou papillon du Géranium

Ce papillon apparaît dans le sud de la France depuis 4 ou 5 ans. Il vient d'Afrique du Nord. Il a été transporté avec des importations de Pélargoniums. En Afrique, les dégâts qu'il occasionne sont peu préoccupants car il existe un prédateur de ce papillon contrairement en Espagne ou en France où il cause d'énormes ravages chez les Géraniums de balcon ou Pélargoniums.

Voici le coupable à l'âge adulte :

 

de profil posé sur une feuille,
en train de pondre.

 

 

vu d'en dessus

vu d'en dessous

 

Ce papillon n'a pas peur de l'homme ou des chats. J'en ai tués plusieurs avec mes mains, on peut les approcher à 20 cm sans problème. Il ne mange que du géranium (pélargonium) ce qui explique leur ténacité et ne peuvent donc pondre que sur du géranium.

On commence à les voir en juin. Ils pondent des oeufs sur les feuilles. Les oeufs se fixent dans la feuille.

 

oeuf dans la feuille, vu à la loupe

On peut voir les oeufs dans la feuille à droite
et les endroits endommagés à gauche

Il faut retourner la feuille pour les voir.

taille normale

les oeufs sous la peau de la feuille

feuille infectée

feuille avec des oeufs et des dégâts

 

La feuille (le dessous), infestée d'oeufs

L'oeuf s'installe dans la tige de la fleur.

J'ai passé un temps minutieux à
couper toutes les tiges ayant des
boursoufflures mais ça n'a pas évité l'infestation.

sur mon pélargonium qui a fini à la poubelle
(requiem pour un pélagornium que j'ai regretté)

 

L'oeuf s'installe dans la feuille puis grossit creuse
des galeries visibles et enfin devient larve puis chenille.

Voici la larve

 

Voici la chenille, très jolie d'ailleurs

 

Elle mesure entre un et trois centimètres. En grandissant
elle se pare de 3 stris roses comme un bouton de fleurs
de géraniums qui va s'ouvrir, se confondant ainsi
avec son hôte. Elle imite également les
poils du bouton de fleurs.

Elle est en train de dévorer un bouton
de fleurs. Elle n'en laissera rien.

taille réelle

On peut voir ici la ressemblance
avec le bouton de fleurs

J'ai pris ces photos en octobre.

 

 

Voici le cocon

Je l'ai trouvé sur le terreau de mon magnifique
Pélargonium qui ne voulait plus fleurir en juillet.

Les dégâts

 

La larve creuse dans la tige et finit par faire
mourir la grappe de fleurs puisque privée de sève.

Le bouton de fleur presque entièrement mangé

Souvent la chenille s'attaque à une grappe de
fleurs toute petite et la tue avant même qu'elle ait
pu grossir et éclore, en la séchant.

 

LES SOLUTIONS

J'ai cru qu'il y en avait de vraiment efficaces.

* Si on n'a pas de patience, on jette et on achète des géraniums vivaces qui ne craignent pas la papillon ni le froid.

* Si on a de la patience, on achète un produit à pulvériser sur les feuilles avant la contamination dès mars. Après ça ne sert à rien.

On compte sur son chat qui fait du bruit dès qu'un papillon s'approche et on tue le papillon.

On surveille le géranium toute la journée ...

On sacrifie tout ce qui est infecté dès le début. Si on s'aperçoit, en juin, qu'il y a infectation, il vaut mieux tout couper (ça prendra juste un mois pour repousser et refleurir) et traiter en prévention.

En octobre, faire comme moi, surveiller toutes les semaines ses géraniums pour enlever les feuilles infestées d'oeufs, enlever les chenilles et les écraser, enlever les tiges avec boursoufflures (ce qui fait mal au coeur quand il s'agit d'une tige de grappe de fleurs).

L'insecticide, vendu sous forme de spray dans le commerce, soit-disant spécial géranium (qui vaut plus cher que celui qui tue tous les insectes - polyvalent - alors que c'est le même produit à la même dose) est inefficace. Je l'ai utilisé jusqu'au bout. Mais il est vrai que mes plantes avaient déjà reçu la visite du papillon.

Le produit est trop dilué. Il vaut mieux l'acheter sous forme concentrée à diluer soi-même.

Le produit s'appelle BIFENTRHINE

Quand il est vendu tout prêt à l'emploi il est dilué à 0,02 g/l ce qui le rend inefficace en cas de plantes infestées.

Le produit à diluer qui porte le même nom (dans n'importe quelle marque) est vendu à 2g/l et tue aussi bien ce papillon que d'autres insectes comme les pucerons, cochenilles, acariens...

Il faut l'utiliser de mars à octobre tous les 15 à 20 jours en prévention ou en curatif. Ne pas l'utiliser par grand soleil ou vent ou pluie. Attendre que le soleil soit presque couché. Le diluer : 10 ml de produit pour 1 litre d'eau.

Bon courage.

Mes géraniums sont envahis mais se portent relativement bien en dehors des géraniums lierre (plus attaqués surtout au niveau des feuilles) parce que j'ai une patience d'ange pour le moment. J'envisage cependant d'acheter des géraniums vivaces.

retour sommaire géraniums

retour sommaire Insectes